Découverte de l’estran, de la faune et de la flore le 30 septembre. Adnène, Lomig, Davina et Raphaël reviennent sur ce moment :

PÊCHE A PIED

Hier, le lundi 30 septembre 2019 avec le collège de Perharidy à Roscoff situé en face de l’île de Batz, nous avons fait une découverte de l’estran pendant la marée d’équinoxe, car le coefficient marée était de 115. La mer était ainsi très basse ce jour-là. Pendant la pêche à pied avec Zoïa et Raphaël, nous avons trouvé sous les rochers des étrilles, des crevettes, des poissons, des patelles, des coques et des anémones tandis que sur les rochers nous avons trouvé des algues brunes, rouges et vertes. Nous avons attrapé les animaux aquatiques avec nos épuisettes pour les observer puis nous les avons mis dans le seau après nous les avons rejetés à la mer. (Lomig)

pêche1 -  voir en grand cette image
pêche1

J’ai été surpris de voir que plus on avançait sur la plage plus on voyait des plus gros crabes, des plus grosses crevettes et des plus gros poissons, des plus grandes algues et même des homards. Je retiendrai surtout que je me suis bien amusé et j’ai adoré marcher dans l’eau. ( Lomig)

On avait des sauts et des épuisettes. On a du marcher sur des algues et les rochers, ça faisait mal aux pieds. Dans tous les endroits, il y avait des flaques dans lesquelles il y avait des crabes ou des crevettes. On a trouvé un petit crabe avec sa mère. Du coup, on les a pris et après on est allé les reposer là où on les avait trouvés. (Davina)

pêche 2 -  voir en grand cette image
pêche 2

Nous retournions les rochers pour voir si il y avait des animaux aquatiques. C’était très rare au début mais après plus loin sur l’estran, on trouvait des crabes, des crevettes et des poissons. On a trouvé aussi des bernard l’ermite et des étrilles. (Raphaël)

Avant d’aller à la pêche on avait regardé un reportage « C’est pas sorcier » qui expliquait les marées dans la baie du Mont Saint-Michel et qui disait qu’il fallait faire attention parce que énormément de personnes se font avoir et reste bloquées au milieu de la baie ou leur voiture se font recouvrir par l’eau. Les sauveteurs sauvent environ par an 10 à 15 personnes. Il faut faire attention à la marée car elle remonte très vite et les gens ne le voient pas et du coup on peut être encerclé. (Adnène)

pêche4 -  voir en grand cette image
pêche4

Il faut aussi faire très attention aux horaires de la marée et souvent vérifier l’heure pour ne pas se faire piéger par la mer quand on est sur un rocher. (Lomig)

On a vu beaucoup d’algues et de toutes les couleurs:des brunes, des rouges et des vertes. C’était vraiment génial. Après on a trouvé une grande flaque dans laquelle on a renversé nos seaux pour voir ce qu’on avait pêché. Au final, il y avait 6 crabes, il y en avait des tout petits et des très grands, 6 crevettes grises et quelques petits poissons.

pêche3 -  voir en grand cette image
pêche3

Ce que je retiens c’est que j’ai vraiment apprécié d’aller pêcher, c’était amusant !! (Raphaël)