Le Roi des Sylphes de David Bry

Une critique de Nihla

Galerne pourra-t-il échapper à son destin ?

Le Roi des Sylphes 4/5

Court-toujours-Le-Roi-des-Sylphes

Une critique de Nihla

Les Sylphes ressemblent à des elfes. Ce sont des génies aériens qui ont pour particularité de contrôler l’air, le ciel et les nuages. Leurs sens sont très développés. Mais le royaume des Sylphes se meurt et les humains des Monts Brumeux les menacent. Galerne, 15 ans, est destiné à devenir l’héritier de ce royaume car il est le fils de la Reine Albe. Galerne est moitié sylphe, moitié humain et pour obtenir ses pouvoirs de Sylphe et son immortalité, il doit recevoir un sortilège loin du royaume. Pour l’escorter dans ce périple dangereux, Albe fait appel à Joran, son ancienne amante qui vit dans les Monts Brumeux. Galerne qui a d’autres rêves que de devenir roi pourra-t-il échapper à son destin ?

Ce roman très court nous plonge dans l’univers de la fantasy : créatures fantastiques, royaumes imaginaires, aventures, mystères, quête de soi. Le suspense est présent et la romance rend l’intrigue encore plus intéressante. L’auteur parvient à écrire en peu de pages une histoire prenante avec de l’action et des personnages attachants tout en laissant une place à l’imagination. Un moment de lecture très agréable.

David Bry, Nathan, 56 pages, 8,50 euros.

Voir en ligne : Sur le site du Télégramme