L’œil du loup de Mathieu Sapin

Une critique de Noa

Que découvrira Afrique dans l’œil du loup ?

L’œil du loup 4/5

9782092494639

Une critique de Noa

Un garçon immobile comme une statue regarde un loup qui tourne en rond dans son enclos. Le loup bleu ne comprend pas l’attitude du garçon qui n’agit pas du tout comme les autres enfants qui viennent au zoo. Ça agace le loup ce garçon qui le fixe, ce garçon qui revient chaque jour devant son enclos. Le loup s’était pourtant juré de ne plus s’intéresser aux humains mais ce garçon qui revient sans cesse le fixer c’est trop ! Alors le loup qui n’a qu’un œil s’assied face au garçon et le fixe. Et le garçon ferme un œil et fixe le loup. Oeil dans l’œil, ils vont pouvoir s’apprivoiser et découvrir l’histoire l’un de l’autre…

Cette très belle bande dessinée au grand format est fidèle au roman de Daniel Pennac. Les dessins sont fabuleux et permettent de vivre intensément la rencontre entre le loup et l’enfant. Parce qu’il est patient, le garçon gagne la confiance du loup qui reste un animal sauvage. Dans l’œil, chacun apprend à lire ce que l’autre a vécu. Les thèmes abordés sont parfois tristes (l’exil, la maltraitance des animaux, la destruction des forêts et des habitats des animaux sauvages) mais les dessins apportent beaucoup de douceur à l’histoire.

Une super BD à conseiller dès 9 ans.

Mathieu Sapin d’après l’œuvre de Daniel Pennac, Nathan, 67 pages, 19,90 euros.

Voir en ligne : Sur le site du Télégramme