Morne matin ce 8 janvier… Accueillir les élèves, les réunir pour leur parler, leur expliquer, les écouter. Pour que la minute de silence à midi prenne tout son sens.

9h00 : on se rassemble tous en classe 3. Les élèves, sans explication, ont compris pourquoi. Ce temps partagé les soulage, ils ont besoin de parler, de se libérer de ce qu’ils ont vu, entendu sur les réseaux sociaux. Du côté des enseignants, on sait bien qu’il faut replacer l’événement dans le contexte historique et culturel de la France, qu’il faut aussi expliquer certains mots, qu’il faut les aider à décoder ce qu’ils ont vu, entendu. On parle de la laïcité de notre pays, de l’accueil de chacun avec ses croyances religieuses, son appartenance politique, sa couleur de peau,… On parle de la devise de notre pays, des droits de l’homme, des philosophes des lumières, de Voltaire… On parle de pouvoir et de contre pouvoir, de démocratie, de république, de combats pour les droits et les libertés, de la nécessité des débats d’idées…

Plantu Le Monde 012015
Plantu Le Monde 012015

On parle de s’enrichir des différences de l’autre. On parle du Rire, culturel dans notre pays. De l’ironie, de la satire, de la parodie, de la provocation pour faire rire, réagir, susciter les discussions et libérer des tensions. Les ados, qui ne lisent pas Charlie Hebdo, comprennent et nous parlent des guignols de l’info. On parle de la liberté de la Presse, de la liberté d’expression, de penser, de dire Non. On parle Reporters sans frontières et Amnesty International. On mesure les libertés dans notre pays : droit de se réunir en associations, droit de manifester, de faire grève, d’avoir la religion qu’on veut, d’exprimer son opposition face au pouvoir en place, … On parle de ces droits qui n’existent pas partout dans le monde. On parle censure, dictature, répression, prison. On parle attentat et terrorisme pour ceux qui veulent par la violence et la peur dicter leurs lois. On ne cédera pas. Et surtout on parle de ne pas tomber dans le piège de la peur et de la division. Ne pas faire d’amalgame. Aucune religion n’appelle à la haine ni à la violence. On parle du fanatisme, de l’embrigadement des jeunes islamistes intégristes et de leur méconnaissance du Coran. On parle de la nécessité de l’école pour comprendre notre monde et être libre de sa pensée. On parle de fraternité, d’union, de paix. On parle avec conviction de solidarité, d’engagement pour garantir nos libertés. On évoque les résistants pendant la 2e guerre mondiale. On parle du poème d’Eluard, Liberté. On parle des restos du coeur et de Coluche. On lit et on commente la chanson de Pierre Perret : Liberté zéro. On parle des dessins de presses qui sont arrivés en hommage aux victimes. On parle de la nécessité de continuer à dire ses opinions, à écrire, à créer, à dessiner. Et on sort nos crayons !

téléchargement 1
téléchargement 1

8 janvier à 12h00 : minute de silence dans la cours de récréation.

8 janvier à 12h05 : se connecter sur le site du Clemi et commencer par réserver Charlie Hebdo pour la 26e semaine de la Presse du 23 au 28 mars 2015 !

Retrouvez en pièces jointes les dessins de presse et le texte de la chanson de Pierre Perret qui ont alimenté et soutenu les échanges avec les élèves.

Documents à télécharger