BIG TREE de Brian Selznick

Une critique de Morgane

Un roman surprenant qui donne envie de planter des arbres.

BIG TREE 5/5

Big-tree

Une critique de Morgane

Louise est la graine d’un platane. Elle est la plus petite des graines du fruit, elle voudrait bien regarder ce qu’il y a à la surface comme ses frères et sœurs. Son grand-frère, Merwin, répond à son impatience en lui décrivant ce qu’il voit. Louise aimerait être une étoile et pouvoir voler car maman platane lui a dit qu’un jour elle aurait des racines et des ailes : des racines pour se fixer et des ailes pour voler courageusement vers le meilleur emplacement et ainsi devenir un arbre grand et fort. Un jour les ambassadeurs de la forêt, les champignons, arrivent avec une mauvaise nouvelle. Louise et Merwin vont devoir prendre leur envol plus vite que prévu. C’est le début d’un périple extraordinaire avec l’objectif de s’enraciner dans un endroit avec de l’eau et de la lumière.

Raconter la vie de deux graines, c’est une idée qui m’a vraiment plu. Ce roman initiatique est un peu comme une leçon de vie car il nous invite à prendre notre envol, à découvrir qu’on peut se débrouiller sans l’aide de nos parents, à devenir autonome. C’est aussi l’histoire de notre monde qui est contée d’une manière captivante et poétique. Ce roman fait réfléchir sans jamais donner de leçon. Le livre est très épais mais il se lit très vite car c’est aussi une lecture qui se passe de mots : les magnifiques dessins en noir et blanc occupent la moitié du livre et la mise en page fait la part belle au blanc du texte. La lecture laisse ainsi de la place à notre imaginaire.

Brian Selznick, Bayard jeunesse, 524 pages, 17,90€

Voir en ligne : Sur le site du Télégramme