Le Rève de Mère Hyène. Conte raconté par le conteur burkinabé Toudeba Bobelle et adapté par les adolescents du centre de Perharidy. Un projet initié par l’association Graine de savoir et soif d’apprendre, et financé par l’association Grain de sel.

Ouest-France Perharidy : Un recueil de contes africains à l’actif des collégiens Roscoff - 27 Mars

Le rêve de Mère Hyène
Le rêve de Mère Hyène

Florence Joué (professeure), Juan Perez Escala (conteur-marionnettiste), Josiane Loisel, Marie-Catherine Delavault, Jeanne Tallegas (Graindesel), et Hugo Thiery (Graine de savoir) ont présenté « Le Rêve de Mère Hyène ». | 

L’histoire Les patients du centre de Perharidy ont participé à l’édition d’un conte africain, intitulé Le Rêve de Mère Hyène. Il s’agit du 8e conte, édité dans une collection dédiée. Au cours de ce projet entrepris en avril 2013, divers patients (N.D.L.R. : collégiens hospitalisés au trimestre) se sont familiarisés avec l’univers des contes africains. Ils ont échangé, par visioconférence, avec des artistes conteurs et illustrateurs du Mali ou du Burkina Faso. Ils ont ainsi réalisé que les contes permettent de tisser des liens, à distance, entre francophones. Le conteur burkinabé, Toudeba Bobelle, a raconté l’histoire. Les élèves l’ont adaptée à l’écrit, avec l’aide de Florence Joué, leur professeure de français. Et un illustrateur malien a « crayonné » les pages.

Mère hyène c
Mère hyène c

Partenariat indispensable Ce projet était porté par Hugues Thiery, patient du centre de Perharidy, membre de Graine de savoir et soif d’apprendre. Cette association oeuvre depuis de nombreuses années pour une province du Burkina Faso. Graindesel, présidée par Marie-Catherine Delavault, a financé une partie du travail. Par ailleurs, les bénévoles de la bibliothèque pour tous, qui accompagnait le projet avec l’équipe enseignante du collège, ont invité un conteur breton à apporter sa contribution orale. « En éditant et en vendant ce conte, l’objectif est double », explique Hugues Thiery. « Il est de familiariser les enfants français au savoir traditionnel africain et d’établir des liens entre les cultures de différents pays. Il est aussi de participer à l’enrichissement des fonds documentaires des bibliothèques d’Afrique : un quart des livres édités sera distribué gratuitement dans les bibliothèques du Burkina et du Mali, pays dans lesquels la littérature enfantine traditionnelle africaine est encore trop peu représentée car peu éditée. » Recueil en vente Mardi, dans l’espace détente, les patients du collège, nouvellement arrivés, ont découvert la teneur du travail accompli, comme ils ont apprécié la venue du conteur-marionnettiste argentin, Juan Perez Escala, invité à célébrer cet avènement littéraire. Contact. Sandrine Sturlini, tél. 02 98 29 33 66 et sturlini chez perharidy.fr. Le Rêve de Mère Hyène, 5€.

Mère Hyène
Mère Hyène

L’article paru dans le Télégramme :

Le rêve de Mère hyène article Télégramme -  OpenDocument Text - 51 ko
Le rêve de Mère hyène article Télégramme

Voir en ligne : Graine de savoir et soif d’apprendre

Documents à télécharger