Une critique de Natallia, parue cet été dans le Télégramme.

Le journal de Dylane, tome 1 : Granita à la framboise bleue 4/5

Une critique de Natallia

Granita-a-la-framboise-bleue
Granita-a-la-framboise-bleue

C’est l’histoire de Dylane, une jeune fille de 14 ans très sportive et qui ne se soucie ni de son apparence ni du regard des autres. Elle adore les granitas à la framboise, ce qui explique le titre de ce premier tome. Son meilleur ami s’appelle Colin. Un jour Dylane présente sa cousine Mirabelle à Colin. Entre Mirabelle et Colin, c’est le coup de foudre. Dylane réalise alors que les sentiments qu’elle éprouve pour Colin ne sont pas qu’amicaux… Elle raconte dans son journal intime tout ce qui se passe dans sa vie. Sa maman est partie vivre à New-York pour son travail et Dylane évolue dans un monde exclusivement masculin avec son père et ses frères. La jeune fille va devoir découvrir seule comment dévoiler sa féminité sans se renier.

Ce journal intime d’une adolescente sonne juste : Dylane est confrontée aux problèmes, aux questions que se posent beaucoup d’adolescentes. Comment plaire tout en restant soi-même ?Comment être en accord avec ses sentiments ? Le lecteur est entraîné dans la vie de Dylane. Les « plus » de ce roman : la police de caractère est grande, les mails ou les dialogues sont écrits dans différentes polices. Dylane retranscrit ses lectures qui donnent des conseils aux ados. Dylane interagit avec son journal et les pages-conseils ou les tests psychos donnent beaucoup de dynamisme au livre. C’est une lecture rapide et dont on ne se lasse pas.

C’est le premier tome d’une série. Un roman à déguster comme une granita sur la plage cet été.

Le tome 11 vient de sortir.

A conseiller aux lectrices à partir de 11 ans.

Marilou Addison, Kennes, 344 pages, 14,90 euros.

Voir en ligne : Sur le site du Télégramme