Jeudi 21 novembre, les élèves ont assisté au spectacle "One Poet Show" de Souleymane Diamanka, un concert programmé lors du Festival Moi les mots à Landivisiau. Les élèves reviennent sur ce moment riche en partages et en émotions.

Festival de poésie – One Poet Show- Souleymane Diamanka

Hier à Landivisiau j’ai assisté au concert de Souleymane Diamanka. Il est né au Sénégal, il a grandi à Bordeaux.

Ce qui m’a plu, c’est qu’il parle sa langue maternelle avec le français. Il mêle les deux langues dans son concert comme il mélange des instruments différents pour donner des sons aux couleurs africaines. Il nous a raconté que quand il est en famille, il parle sa langue maternelle.

Quand je vois Souleymane Diamanka, ça me fait réfléchir. Ça me fait réfléchir au sens de la vie.

Oumar

Souleymane
Souleymane

One Poet Show : Souleymane Diamanka

Hier le jeudi 21 novembre 2019,nous somme allés au concert de Souleymane Diamanka. J’étais très perplexe avant d’y aller car d’habitude j’écoute du rap mais pas du slam. Souleymane est une belle personne. Il nous a expliqué que ses parents ne savaient pas écrire ni lire.

Ce qui m’a touché, c’est quand il parle de sa mère qui ne pouvait pas avoir d’enfant. Ce que j’ai aimé, c’est quand il réagit à une cassette audio de son père. Ce dernier avait enregistré un concert de James Brown au Sénégal. Il nous raconte le récit du concert de cette légende américaine sur un fond de James Brown.

J’ai retenu quand il a dit qu’on pouvait choisir 10 mots pour une impro de slam sans règle ni arbitre. Il y a eu : ornithorynque, pamplemousse, caravane, couscous, anticonstitutionnellement, canapé, amour, partage et octogone.

Matthis

Moi les mots
Moi les mots

One Poet Show avec Souleymane Diamanka

Nous, les élèves du collège Perharidy, nous avons été invités par le collège à aller voir un concert de slam. Nous sommes allés au festival de poésie « Moi les mots » à Landivisiau pour écouter Souleymane Diamanka.

Il nous racontait la vie de son papa au Sénégal et de ses copains sénégalais qui jouaient du violon africain. Ensuite il nous a dit qu’il avait émigré en France, à Bordeaux plus précisément. C’est là que Souleymane a découvert le Hip Hop. Il a partagé avec nous sa passion du Hip Hop : Il a dit qu’il mélangeait la musique de ses parents avec des basses et ça donnait une instru avec une couleur particulière.

Et il nous a dit des poésies, des textes et a répété des phrases en boucle comme un refrain. A la fin il nous a demandé de lui donner dix mots, n’importe lesquels pour faire une improvisation avec ces mots. Il y avait plusieurs mot compliqués comme anticonstitutionnellement et il a réussi à faire une impro ! C’était déjà le moment de se dire au revoir…

Nicolas

Souleymane Diamanka

Le jeudi 21 novembre, nous sommes allés voir le concert de Souleymane Diamanka au festival Moi les mots qui est un festival de poésie. Souleymane Diamanka est un slameur et il fait de la poésie sonore.

Le moment que j’ai préféré c’est le moment où il a parlé de sa mère et de son ami. J’ai retenu qu’il parlait beaucoup de son enfance, de sa famille, de ses origines, de ses aventures dans la vie et de sa première cigarette.

Quand il a parlé de ses parents, il m’a touché, surtout quand il dit que ses parents ne savaient pas parler Français. Quand il rentrait de l’école, il devait parler leur langue natale. J’ai aussi aimé quand il nous parlait des cassettes de son père sur lesquelles il n’y avait rien d’écrit et qu’il devait écouter presque toutes les cassettes jusqu’à ce qu’il trouve celle qu’il voulait écouter. Il nous a demandé des mots à la fin pour qu’il puisse improviser un petit slam.

Tahys

One Poet Show : Souleymane Diamanka

jeudi 21 novembre

Les élèves du collège de Pehraridy sont allés au concert de Souleymane Diamanka lors du festival Moi les mots à Landivisiau. Souleymane et un rappeur slameur qui écrit et dit des poésies. Il vient du Sénégal, il raconte sa vie comme par exemple sa première cigarette ou l’histoire de sa naissance ; il nous parle de ses amis et de son pays d’origine.

J’ai bien aimé la fin quand il parle de sa maman et qu’après il nous demande de lui donner 10 mots pour une nous offrir une improvisation. Avec pamplemousse, caravane, couscous, anticonstitutionnellement, canapé, amour, partage, octogone, ornithorynque il nous a fait une poésie ! Ce qui m’a le plus touchée c’est quand il a commencé à parler de sa maman .

Davina

One Poet Show : Souleymane Diamanka

Le jeudi 21 novembre, nous somme allés à Landivisiau voir un concert de Souleymane Diamanka lors du festival Moi les mots qui est un Festival de poésie. Souleymane Diamanka est un slameur, il fait de la poésie sonore c’est à dire qu’au lieu d’écrire ses poésies et de les publier, il les dit directement sur scène. Il peut choisir de les mettre sur fond musical ou non.

Souleymane nous a beaucoup parlé de sa famille et de ses amis. Je trouvais ça super touchant. Il a parlé aussi de son enfance et de ses origines.

Mon moment préféré et celui qui m’a le plus touché, c’est le poème qu’il a fait pour sa mère et celui qu’il a fait pour son ami. C’étaient de grands moments d’émotion. J’ai vraiment apprécié et aimé ce concert. Raphaël

P1110398
P1110398
Moi les mots
Moi les mots

Merci au Festival Moi les Mots pour ce très beau concert !