Mardi 28 mars, dans le cadre du festival partage d’arts initié par le centre de Perharidy, les collégiens ont découvert avec Philippe Vuaillat l’Amazonie.

« J’ai beaucoup aimé l’intervention de Philippe Vuaillat, car je ne savais pas que l’Amazonie était immergée d’eau 6 mois par an et que les habitants se déplaçaient en bateau. J’ai trouvé drôles leurs maisons flottantes et le fait qu’il mettent leurs animaux et leurs plantations sur des planches de bois qui flottent. J’ai aimé les animaux qu’on peut découvrir là-bas, il y a des espèces très belles et certaines que je ne connaissais pas comme le singe anglais et des oiseaux. »

Laurène
P1040643 -  voir en grand cette image
P1040643

« J’ai bien aimé voir une autre partie du Brésil. J’ai été surprise de voir que la population vit la moitié de l’année avec de l’eau à la porte de leur maison, qu’il faut se déplacer en barque et j’ai bien aimé découvrir de nouveaux animaux. J’ai été surprise aussi de voir qu’ils vivent avec très peu électricité et qu’ils semblent très bien comme ça. »

Marine
P1040771
P1040771

« J’ai appris beaucoup de choses sur l’Amazonie, je m’imaginais pas qu’il y avait des dauphins d’eau douce. La population se déplace en vélo , il n’ y a aucune voiture . Les gens dorment dans des petites cabanes en bois au bord de l’eau, ce sont des maisons flottantes. Il pleut 6 mois dans l’année toute la journée et 6 mois où il pleut de temps en temps. Dans la forêt, il y a de nombreux animaux comme le guépard , le léopard , le crocodile, etc … »

Yanis

« J’ai beaucoup aimé l’intervention de Philippe Vuaillat, car j’ai appris beaucoup de choses sur le Brésil et l’Amazonie. Le Mamirava est un endroit comme la Hollande où il y a une réserve de poissons. La population se déplace en vélo il n’y a pas de voitures. Les habitants habitent dans des maisons flottantes. Dans la forêt il y a une faune sauvage tel que : le léopard,guépard,crocodile. Je ne savais pas du tout que les dauphins d’eau douce se trouvaient en Amazonie.Je ne connaissais pas du tout le singe anglais. »

Camille
P1040770 -  voir en grand cette image
P1040770

« Je ne pensais pas que l’Amazonie pouvait être si grande et que le Brésil pouvait offrir ces paysages-là. Je ne savais pas qu’il y avait tant de petits villages dans l’Amazonie. Le fleuve Amazone est si grand et peut contenir tant de poissons et autant de diversité. J’ai découvert des dauphins d’eau douce roses. Il y a aussi une grande réserve qui s’appelle Mamirava et qui est aussi grande que la Hollande, je ne pensais pas que ça pouvait exister, le plus étonnant c’est que Mamirave est recouverte d’eau pendant une partie de l’année. »

Paul

« Je voyais le brésil comme un endroit très pollué. J’ai découvert qu’il y avait beaucoup de forêts et des animaux sauvages (crocodiles, léopards, guépards, singes anglais). Je ne savais pas qu’on pouvait trouver des dauphins d’eau douce que l’on appelle des botos. Dans certaines villes, les habitants ne se déplacent jamais en voiture mais à vélo. Les maisons sont sur pilotis. Il y a beaucoup de bancs de poissons variés dans l’Amazone.Les deux fleuves Rio Negro et le Rio Solimoes se rejoignent mais ne se mélangent pas sur plusieurs kms. Ils ont des couleurs différentes (noir pour l’un, ocre pour l’autre) »

Romain
P1040637 -  voir en grand cette image
P1040637

« Je savais que l’Amazonie était une grande région car elle abrite une des plus grande forêt du monde, elle est tellement grande que des personnes peuvent y habiter. Les habitants de l’Amazonie se servent du strict minimum ; ils n’ont pas besoin de grand-chose pour se construire un village. Leurs maisons sont sur l’eau, soutenues par des bouts de bois, on appelle ces constructions des maisons flottantes. Pendant 6 mois de l’année des grandes marées apparaissent à cause de la fonte des neiges des Andes. Pendant des années on a beaucoup récolté le caoutchouc en Amazonie mais maintenant il existe des endroits plus accessibles pour en récolter. Faune sauvage : il y a beaucoup d’animaux comme le boto, le guépard, les crocodiles, les léopards… Il y a un grand marché aux poissons à Mamirava, Mamirava est aussi grande que la Hollande. »

Marie

Merci à Philippe Vuaillat pour cette conférence passionnante.