Corinne Abjean, responsable des pages culture pour le Télégramme, est venue à la rencontre des collégiens le mercredi 21 mars.

Les élèves avaient de nombreuses questions à poser à la journaliste et les échanges ont été riches.

P1060827 -  voir en grand cette image
P1060827

Morceaux choisis de ce que chacun a retenu de la rencontre :

« Pour être journaliste dans la culture, il faut aimer lire et être attentive. »

« Ce que Corinne aime dans son métier, c’est d’être à l’affût de nouvelles choses. » Maxence

« Le journalisme, c’est un métier qui bouge et change beaucoup. Il y a des imprévus. On traite de sujets très différents. On rencontre des personnes de tous les horizons. » Tifenn

« 180 000 exemplaires du Télégramme sont imprimés chaque jour sur les rotatives. » Tifenn

« Corinne lit environ 4 romans par semaine. » Titouan

« Pour être rédacteur en chef, il faut être un très bon journaliste et savoir mener une équipe. Au télégramme, il y a 220 personnes qui travaillent dans différents services. » Romane

« Corinne est assez libre des sujets qu’elle traite mais elle doit respecter la charte éditoriale du journal. »

« C’est un métier qui requiert beaucoup d’études, grâce auquel on peut voyager, faire des rencontres et de multiples découvertes. »

« C’est lors de la réunion du matin et selon l’actualité que sont choisis les articles à paraître dans le journal. » Boéciane

« Le journalisme est un métier de réflexion et d’écoute. C’est un métier qui demande parfois des sacrifices dans la vie de famille. Il ne faut pas voir peur du changement ni peur de bouger. » Léa

« Avant d’être à la culture, Corinne a travaillé pour les domaines de l’économie et de l’agriculture. »

« Quand Corinne a débuté dans le métier, il n’y avait pas d’ordinateur. Les journalistes écrivaient à la machine à écrire. » Valentin

« Quand elle travaillait pour les pages agricultures, elle devait connaître le nom de toutes les races de vaches. » Maureen

P1060826 -  voir en grand cette image
P1060826

Merci à Corinne Abjean pour sa disponibilité et la qualité de son intervention.