jeudi 30 janvier, les élèves ont assisté à la représentation de La Mécanique du hasard, d’Olivier Letellier.

Zoïa, Malissa, Hina et Alexandre reviennent sur ce moment :

Aujourd’hui, le Jeudi 30 Janvier, nous sommes allés avec le collège de Perharidy au théâtre de Morlaix. C’est un théâtre à l’italienne. Nous sommes allés voir ’’La Mécanique du hasard’’, une pièce d’Olivier Lettelier. J’étais placée dans les loges avec Davina et Swann et j’étais contente d’y aller.

Zoïa
P1110957 -  voir en grand cette image
P1110957

C’est l’histoire d’un adolescent, Stanley Yelnats qui est toujours ’’au mauvais endroit au mauvais moment’’. Un jour, il est accusé d’avoir volé des chaussures et se retrouve en camp de redressement dans un désert. Il fait la rencontre d’Hector Zéronille et devient son ami. La famille de Stanley Yelnats est une famille maudite depuis des générations.

Zoia

Cette malédiction a été provoquée par son arrière grand-père. Il n’a pas accompli une mission qu’une sorcière (Zéronille) lui avait donnée. L’ancêtre d’Hector Zéronnille que connaît Stanley maintenant. D’où le hasard. Cette pièce de théâtre raconte des histoires qui s’imbriquent les unes dans les autres, c’est la mécanique du hasard.

Alexandre
P1110962 -  voir en grand cette image
P1110962

Les acteurs jouaient différents rôles en même temps, ce qui m’a un peu perturbé mais j’ai quand même réussi à voir chaque personnage à travers les acteurs. La scénographie était très bien faite : le sol, on dirait vraiment le désert. Le réfrigérateur nous fait imaginer plein de chose.

Alexandre

Olivier Letellier s’’est inspiré d’un livre de Louis Sachar « Le passage » pour écrire sa pièce.

Malissa

La scénographie était très belle, tout tournait la plupart du temps autour des lumières et du frigo placé en milieu de scène, les changements de luminosité pouvaient donner des effets de peur, de joie ou de tristesse qui nous accrochaient encore plus à la pièce.

Malissa
P1110959 -  voir en grand cette image
P1110959

Le frigo a une place assez importante dans l’histoire car il joue le rôle de plusieurs choses en même temps : une valise, un lit, un bateau ; un trou. Le jeu des acteurs m’a rendue stupéfaite car ils pouvaient s’échanger les rôles, dire ensemble le même texte, et puis je trouve qu’ils jouaient bien le rôle de plusieurs personnages, donc c’était super ! La scénographie a été réalisée avec pas beaucoup de choses mais on savait où on était grâce au sol et au frigo.

Hina

J’ai beaucoup accroché à cette pièce car elle raconte l’histoire d’adolescents et je pouvais donc m’imaginer dans cette histoire. Même si les deux acteurs se partageaient tous les personnages, si on suivait bien, on pouvait s’y retrouver.

Malissa