Du 8 au 12 décembre 2014, les élèves ont eu le plaisir de retrouver Frédérique pour de nouveaux ateliers d’écriture.

Lundi 8, mardi 9 et vendredi 12 décembre, nous avons partagé, chaque matin, une heure trente avec Frédérique. Au programme, des temps d’échanges, des invitations à écrire, des lectures… Cette semaine, Frédérique nous invite à découvrir nos voix, à les écouter, à les retranscrire. Atelier du 8 décembre en pièce jointe.

IMG 7257 -  voir en grand cette image
IMG 7257

Le dernier jour, Frédérique nous fait la surprise de nous lire le texte qu’elle a écrit à partir de nos voix réunies : c’est drôle et très réussi. ça nous ressemble, ça nous touche, on la remercie. C’est comme une photographie sonore de nos vies ici. Les voix de Perharidy en pièce jointe. Frédérique vient aussi avec une autre surprise : les vidéos réalisées par 4 d’entre-nous lors de la résidence de septembre. On écoute, on regarde, on se dit que le temps a passé vite, trop vite et qu’on a beaucoup changé en 3 mois. Pour certains d’entre-nous, c’est une page qui se tourne puisqu’on quitte définitivement le centre dans une semaine. Découvrez nos vidéos sur le blog de la résidence. Et puis, avant de se dire au-revoir, on lui demande de nous dédicacer les livres qu’on a choisis… et on l’invite à venir nous écouter à la chorale cette après-midi car on enregistre un chant de Noël traditionnel provençal avec des musiciens. Avant les vacances de Noël, Frédérique nous adresse un petit mot pour nous souhaiter de belles vacances, nous dire aussi que nos textes et nos vidéos sont en ligne sur le blog de la résidence. (voir lien). On découvre ce qu’elle a écrit sur ces moments partagés. ( extrait en pièce jointe). Alors on décide chacun de lui écrire un petit mot pour la remercier. ( en pièce jointe).

Un écrivain au collège, c’est un autre rapport à la lecture et à l’écriture qui se met en place pour des ados parfois très éloignés des livres… C’est une porte qui s’ouvre pour libérer l’imaginaire et les émotions, pour s’évader un temps de son quotidien à l’hôpital ou pour transformer les maux en mots. Chacun se souviendra longtemps de ce temps de partage privilégié avec Frédérique. Article Ouest-France en pièce jointe.

Voir en ligne : blog de la résidence

Documents à télécharger